Prix Littéraire de l'Imaginaire Booksphere - Édition 2022



Encens

Par plumes_parchemins_dencre

Le 20/09/2022 à 13:54

Criticsbook logo

Finaliste du PLIB 2022, j’ai aimé découvrir ce steampunk YA qui s’est révélé très intéressant malgré quelques défauts.

Il s’agit d’un roman choral où l’on suit le point de vue de plusieurs personnages à travers plusieurs chapitres. Nous sommes plongés dans la Nouvelle-Orleans de 1919, mélangeant air de jazz et tueur à la haché, le tout agrémentés d’automates.

L’univers est très intéressant globalement. Il est fourni, riche et avait le potentiel requis pour un second tome. Malgré le fait que ce soit un pavé de 500 pages, il n’est pas assez approfondi. L’auteure reste en surface sur certains éléments qui pourtant fourmillent et agrémentent l’univers. J’aurais aimé aussi que l’ensemble soit plus sombre et moins léger. Je n’y ai pas retrouvé non plus l’ambiance jazzie et du bayou qui caractérise cette ville.

Point positif : l’auteure part d’un contexte historique réel (histoire du tueur à la hache) et y apporte des éléments fictifs. Tout en y abordant des sujets importants tels que la lutte des classe sociale, la notion de racisme et de sexisme. Elle invente aussi divers mécanismes ancrant le récit dans le steampunk.

On suit différents personnages sous différents points de vue et ça m’a perdu au début. J’ai mis un moment à me rappeler qui était qui à chaque fois. Certains ont plus d’importance que d’autres. Leurs rôles se clarifient au fil de l’histoire. L’auteure met en place ses intrigues, elle distille les éléments petit à petit. Et au final on se rend compte que tout est lié.

Pour finir, Encens a été un roman intéressant à découvrir, avec une intrigue prenante malgré quelques éléments éparpillées par-ci par-là. L’intrigue reste pleine de rebondissements. Le steampunk et le thriller sont habilement mélangés. Un tome 2 n’aurait cependant pas été de trop. Je recommande tout de même !

Voir la Critic web