Prix Littéraire de l'Imaginaire Booksphere - Édition 2022



La frontière entre le passé et le présent est plus mince qu'on ne le pense.

Par Maureen_lit_des_livres

Le 1/01/2022 à 14:41

Criticsbook logo

Nous sommes en 2020 avec Lilly, Max, Darren, Madeline et Juliet qui ne se connaissent pas le moindre du monde. Deux d'entre eux font partie des victimes d'un attentat perpétré dans une boîte de noir. Tous vont à un moment donné rencontrer le docteur Juliet Wise, une sorte de psychiatre qui s'est spécialisé dans la réincarnation et qui a écrit un livre sur ce sujet.
En parallèle nous allons faire un petit saut dans le temps et atterir en 1692, en compagnie de toute la famille Good. À savoir Philipp, Daniel, Martha, Alice et  Mercy. Une terrible épidémie s'abat sur leur village et le révérend accuse les femmes de sorcellerie et soutient que ceci est la punition du Seigneur pour celles-ci.
Mais qu'on a voir ces personnes, à deux époques et lieux différents, sans liens de parentés apparents.
Et que veux vraiment ce psychiatre, qui au premier abord peut apparaître comme possédée. Mais surtout que leur arrivent-ils, quels sont ces flashs du passé qui viennent les hanter.

Je dirai que dans l'ensemble j'ai plutôt passé un bon moment. Mais comme je l'ai dis à ma binôme de LC, j'avais peur que la fin ne retombe comme un soufflet. Et finalement c'est arrivé. Je suis déçue de cette fin qui a été beaucoup trop vite pour moi. J'aurai pensé qu'on aurait pu avoir une séance d'exorcisme ou quelque chose de plus surnaturel vu qu'une partie de l'intrigue se déroule à Salem.
J'ai beaucoup aimé le côté choral du roman, à savoir le changement de point de vue des personnages qui est constant. On alterne aussi les époques et de ce côté-ci je dois dire que l'auteur réussi à nous tenir en haleine. L'intrigue est plutôt bien menée et tambour battant. Nous n'avons pas de temps morts, mais pas contre j'ai ressenti les longueurs au fur et à mesure de ma lecture. Et je dois dire qu'elles m'ont freinées dans le dernier quart de ma lecture, et de ce fait j'ai eu beaucoup de mal à terminer le roman.
Par contre j'ai beaucoup aimé les personnages du roman, mais j'ai une nette préférence pour ceux de 1692. J'ai vraiment aimé les voir évoluer à travers  les bâtons dans les roues qui leur sont mis. Mais aussi avec les problèmes de santé qu'ils peuvent avoir. Ils ont tous une psychologie particulière qui est travaillée, poussée. 
À travers ces deux époques, l'auteur nous parle de sujets qui sont toujours d'actualité. L'homosexualité, le jugement des autres et les maladies mentales qui sont traités avec justesse et j'ai pris plaisir à les voir à travers les personnages. Le côté scientifique du roman nous est présenté sous forme de partie du journal du Dr Wise, nous en apprenons plus sur la réincarnation à travers le monde. Quelques expériences y sont rapportées, et ce sujet à éveillé ma curiosité.

En bref, un bon roman fantastique avec des sujets d'actualités, des personnages bien travaillés et une intrigue haletante mais avec des longueurs qui peuvent perdre le lecteur en chemin.

Voir la Critic web